Audiovisuel public : Changer le modèle de financement

Actuellement, l’audiovisuel public est diffusé en continu. En septembre dernier, le Sénat a proposé une loi interdisant la diffusion de publicité sur les programmes de jeunesse au sein de la télévision publique.

En fin septembre, Jean-Pierre Leleux et André Gattolin ont émis leurs points de vue dans un rapport afin d’imposer un nouveau type de financement pour l’audiovisuel public. Leurs conclusions ne sont pas bien perçues dans ce milieu qui est déjà soumis à une forte crise.

D’après ces sénateurs, il y aurait des problèmes importants dans l’audiovisuel public. On ne peut pas adopter une stratégie viable à cause de sa gouvernance inadaptée et du grand nombre d’acteurs qui interviennent dans ce secteur, ajoutent-ils. Ils estiment aussi qu’il y a une gestion financière et budgétaire inconvenable, et que le mode de financement de l’audiovisuel, vu comme illégitime, provoque davantage son impopularité.

Pour faire face à ce problème d’efficacité, les deux sénateurs avancent une nouvelle organisation. Ils proposent de fusionner les entreprises d’audiovisuel dans une même structure dominée par ‘France Médias’. Ils souhaitent aussi changer les méthodes de gouvernance et augmenter la redevance. Mais leurs propositions sont cependant insuffisantes vis-à-vis de la situation de défiance actuelle. Le rassemblement au sein de ‘France Médias’ se montre très attirant théoriquement, mais cela est très compliqué et très coûteux, comme c’était le cas lors de la fusion de ‘France 2’ et ‘France 3’.

Concernant la légitimité du service public, beaucoup s’interrogent sur l’efficacité du contenu de l’audiovisuel public. Les téléspectateurs doivent-ils accepter aveuglement la ‘redevance télé’ même s’ils ne constatent qu’une infime différence entre offre publique et privée ? Ici, les observateurs incitent à la réflexion pour un meilleur contenu dans l’audiovisuel public, au lieu de se précipiter vers un changement de la méthode de gouvernance.

Votre installateur audiovisuel lyon près de chez vous. Arthesis diffusion s’occupe de tout !