Coût élevé des lunettes : Quelles en sont les causes ?

meilleur mutuelle santé

La ministre de la Santé veut que le prix des lunettes baisse. Mais pour y arriver, elle compte mettre en place un observatoire des prix qui a comme objectif de contrôler les prix de vente ainsi que leur niveau de pris en charge par les complémentaires santé. D’après GFK, un équipement d’optique  coûte en moyenne 319 euros TTC en 2015.

Une responsabilité des mutuelles

L’élévation des tarifs dans l’optique est notamment due au fait que le remboursement des lunettes s’effectue par la mutuelle, ce qui est différent chez d’autres pays européens dans lesquels les meilleures complémentaires santé ne couvrent pas ces dépenses. En France, 94% des Français sont souscrits à une mutuelle, dont plus de 40% ont adopté des garanties élevées favorisant un remboursement élevé pour l’optique. De ce fait, ils ne considèrent pas le coût des lunettes et n’ont pas recours à un comparatif pour trouver le meilleur tarif.

De leur côté, les opticiens se basent sur le remboursement des mutuelles afin de fixer leurs prix. Pour séduire des clients, certains opticiens vont même jusqu’à recourir à des fraudes : ils peuvent par exemple associer une parure de solaires avec la parure normale tout en augmentant le prix des verres et en baissant le tarif de la monture.

Un penchant pour les lunettes sophistiquées

Les Français ont une préférence pour les lunettes sophistiquées. D’après GFK, les verres plus techniques et les montures haut de gamme sont très prisés en France. À cela s’ajoute le fait qu’il y a beaucoup d’opticiens dans l’Hexagone. En seulement 12 ans, une hausse de 47% du nombre de magasins d’optique a été constatée. Puisqu’ils ne vendent qu’environ 3 paires par jour, ils augmentent leur tarif afin de combler leurs frais.

La réaction du gouvernement

La mutualité française explique que ces tarifs élevés augmentent la facture des complémentaires santé (hausse de 58% de 2006 à 2012). Ce surcout impacte grandement sur les cotisations. Face à cela, le gouvernement a proposé un décret au début du mois d’avril afin de baisser la facture des complémentaires santé pour l’optique. Par conséquent, le remboursement des mutuelles est plafonné à 470 euros (verres simples) et 850 euros (lunettes complexes) tous les 2 ans. Concernant la monture, le plafond est de 150 euros. Mais les observateurs estiment que ces plafonds sont toujours très élevés pour baisser réellement les prix.