Habitation en bois, tendance déco et écolo

Que ce soit en déco ou même de consommation dans son terme le plus large, la majorité aspire à un retour aux sources. Le côté authentique charme son public et dans le milieu des constructions, on voit de plus en plus apparaître du bois en revêtement ou pour l’ossature de maison.

Maison écolo ?

Dans l’idéal, pour qu’elle soit vraiment écologique, elle devrait produire de l’énergie (panneaux solaires, éoliennes…). L’utilisation de produits renouvelables est un point essentiel à ces constructions qui respectent l’environnement tel que les ossatures bois, isolation végétale ou encore peintures écologiques qui ont une empreinte carbone faible contrairement aux habitations lambda. L’intérêt n’est pas uniquement pour le respect de l’environnement, mais aussi pécuniaire. En effet, elles permettent d’effectuer de grosses économies d’énergie. Son confort intérieur est mis en avant par une luminosité naturelle, qui avec une bonne exposition permettra une température régulée. Un énorme point positif pour l’impact carbone. La première fourniture à laquelle on pense est le Bois. En bardage, plaquage, pour les menuiseries et jusqu’à l’isolation son utilisation est vaste, privilégier un bois certifié PEFC pour faire les choses dans le respect total. Comme dit précédemment, la construction extérieure comme intérieure en bois, apporte tout de suite un côté chaleureux mais aussi prestigieux.

Durable, résistant et recyclable.

L’autre avantage du bois est qu’il bénéficie d’un gain de temps assez conséquent contrairement au béton et au métal. Le tout avec un bilan carbone deux fois moins lourd qui ne polluera pas le site et un matériau prêt à monter avec un minimum de matériel. Une construction bien pensée qui fera gagner du temps et de l’argent en amont, mais aussi pour les futurs utilisateurs qui économiseront en dépenses énergétiques. 

Le coût d’une maison en bois est un peu plus cher que notre vieille pierre, il faut compter entre 8 et 10 %, mais le gain sur les factures de chauffage et d’électricité surpasse de loin ce désagrément.