Croissance : Les prévisions de Bruxelles diffèrent de celles de Paris pour 2015

bruxelle

La CE (Commission Européenne) va publier ses prévisions économiques pour le printemps. Celles-ci se portent sur la croissance et le déficit. À propos de l’évolution du PIB, la commission annoncerait une nette hausse de 1.1% pour 2015 et 1.7% pour 2016, explique le ‘Journal du dimanche’. Bruxelles est donc plus optimiste. En effet, elle annonçait jusqu’à maintenant sur une progression de 1% pour la France durant cette année. Selon l’hebdomadaire, ce relèvement succède à celui de l’OCDE (qui annonçait également 1.1%) et celui du FMI (qui voyait une croissance de 1.2%).

L’influence du pétrole et de l’euro

Les prévisions de la CE et de Paris ne correspondent donc pas. Les projections de Paris prennent en compte la baisse de l’euro avec les taux d’intérêt et la diminution du prix du pétrole. Le Gouvernement mise sur une croissance du PIB à 1.5% en 2016, à la suite d’une croissance de 1% pour 2015. Il faut alors être prudent, même si bon nombre d’observateurs annoncent que les indicateurs sont au vert. Christian Noyer de ‘Banque de France’ prévoit une bonne hausse et annonce une croissance qui pourrait se trouver autour de 1.5% à 2% en 2016.