Irlande : La plus importante croissance parmi l’Union Européenne

irlande

L’Irlande a connu une croissance de 4.8 % durant 2014, la plus importante croissance de toute l’Union Européenne. L’institut de statistique irlandais a annoncé jeudi dernier que le pays celtique connaît une importante reprise depuis qu’il est arrivé à sortir du plan d’aide international lui permettant d’éviter la banqueroute cinq ans plus tôt.

Cette année encore, l’Irlande pourrait afficher des résultats satisfaisants. Certainement, il est aussi possible qu’elle connaisse la plus rapide croissance économique de toute l’Union Européenne. Son produit intérieur brut pourrait potentiellement s’accroitre de 3.5 % selon les analyses de l’Union Européenne et de 3.9 % d’après les estimations de Dublin. Pour toute la zone euro, la croissance économique qui a été constatée était de 0.9 % pour l’année 2014, affirme la commission européenne.

Joan Burton, la première ministre adjointe irlandaise, a expliqué que la reprise économique s’est fortement accélérée l’an dernier, ce qui a permis de donner un peu d’air à un pays qui a souffert de six ans d’austérité budgétaire. Pendant l’année 2013, le produit intérieur brut du pays était en pleine stagnation : seulement +0.2 %.

Pendant l’année 2010, L’Irlande était très près du désastre quand le gouvernement avait apporté son aide au secteur bancaire irlandais dévasté par l’explosion de la bulle immobilière suite à la crise financière mondiale. Pratiquement ruiné de ces dépenses de soutien trop importantes et assailli au niveau des marches, le pays avait demandé 85  milliards d’euros d’aide de l’Union Européenne ainsi que du Fonds Monétaire International.

Mais le mauvais temps est passé pour l’Irlande qui, actuellement, se porte bien à merveille. De manière officielle, elle est sortie du plan d’aide international depuis le mois de décembre 2013. En octobre 2014, elle a commencé à adopter des stratégies qui lui permettent de s’émanciper de l’austérité financière dans laquelle elle s’était trouvée. Pour confirmer sa croissance, l’Irlande est même arrivée à commencer le remboursement des sommes qu’elle doit envers ses bailleurs de fonds.

Malgré cela, on peut remarquer que les chiffres de la croissance dans le pays sont volatils. D’un côté, cela est causé par la taille assez modeste de son économie, et d’un autre côté, cela est dû au fait qu’il y a une présence très importante d’entreprises multinationales dans le domaine des nouvelles technologies et dans le secteur pharmaceutique, qui présentent des résultats financiers extrêmement sensibles à la conjoncture.